Qui sommes-nous ?

#FanPasGogo a été créé à l’initiative du PRODISS, syndicat national du spectacle musical et de variété. Depuis 1984, le PRODISS est l’organisation syndicale représentative des entrepreneurs de spectacles, dont la mission est de représenter, promouvoir et défendre les intérêts de ses membres. Les 350 entrepreneurs de spectacles du PRODISS représentent l’ensemble de la chaîne de création et de diffusion d'un spectacle.

 

Notre objectif

Fans, artistes, entrepreneurs de spectacles...et plus largement, toutes les parties prenantes : nous vous invitons à rejoindre le mouvement #FanPasGogo car le seul moyen de lutter contre les sites pas nets de revente de billets... est de se rassembler autour d'actions communes. Ensemble, nous pouvons faire changer les choses !

La mission première de #FanPasGogo est d'informer et sensibiliser les publics aux risques que comportent l’achat et la revente de billets de spectacles sur un site non autorisé. Comment reconnaitre un site pas net ? Dois-je me fier aux résultats d'un moteur de recherche pour trouver mes places ? Que faire en cas d'arnaque ?... #FanPasGogo est là pour vous aider à ne pas tomber dans les pièges des sites pas nets.

 

Nos outils

Sur #FanPasGogo, retrouvez des guides, des infos, des kits pour relayer la campagne à télécharger :

- Un guide "10 conseils pour aller au spectacle l'esprit tranquille"

- Un kit pour relayer la campagne via les réseaux sociaux

- Un espace pour témoigner 

"Se rassembler autour de #FanPasGogo, c'est être plus fort contre les sites pas nets"

FanPasGogo

Nos demandes 

Pour lutter contre la revente illicite de billets de spectacles, une loi existe en France pour nous protéger contre le marché noir.

 

En effet la loi du 12 mars 2012 interdit "le fait de vendre, d'offrir à la vente ou d'exposer en vue de la vente ou de la cession ou de fournir les moyens en vue de la vente ou de la cession des titres d'accès à une manifestation sportive, culturelle ou commerciale ou à un spectacle vivant, de manière habituelle et sans l'autorisation du producteur, de l'organisateur ou du propriétaire des droits d'exploitation de cette manifestation ou de ce spectacle, est puni de 15 000 euros d'amende. Cette peine est portée à 30 000 euros d'amende en cas de récidive."

 

Cette loi est un grand pas, notamment car la France est un des seuls pays en Europe à bénéficier de ce type de protection.

 

Mais aujourd'hui nous devons aller plus loin : certains pays comme les USA ont interdit l'utilisation de botnets qui siphonnent les places dès leur mise en vente ; d'autres comme l'Angleterre luttent contre le référencement des sites pas nets sur les moteurs de recherche...

 

Autant d'initiatives et d'autres à venir qui doivent permettre aux publics d'accéder à des vraies places, à leur vrai prix, et sur des sites autorisés !

Back to top